3 étapes faciles pour assainir vos finances personnelles

Le but ultime pour assainir nos finances personnelles est de dépenser moins qu’on gagne. C’est facile à dire n’est-ce pas? Je vous entends déjà me dire : « oui mais moi… » et, je ne vous connais pas, mais vous avez sûrement raison !

La bonne nouvelle, c’est qu’on ne vous demande pas d’être parfait quand on parle de vos finances personnelles. La perfection n’existe pas de toute façon dans ce domaine. Mais est-ce qu’on peut améliorer des choses, un pas à la fois ?

Pourquoi ne pas développer une habitude :  celle de prendre soins de son argent ? Après tout, c’est notre argent qui nous permet de faire et d’avoir tout ce qu’on a.

Et comment fait-on pour assainir nos finances personnelles en 3 étapes faciles ?

Prenez une photo de vos finances personnelles

Notez quels sont vos revenus, vos dépenses et vos dettes. C’est le point de départ. Si on désire assainir nos finances personnelles, c’est qu’on veut améliorer notre situation. Il faut donc savoir d’où on part. C’est comme tracer un itinéraire de voyage, impossible de tracer une route si on ne sait pas d'où on part. Là, il s’agit de notre itinéraire financier !

Évaluez vos dépenses

Est-ce qu’il y a du superflu que vous pourriez diminuer ou éliminer ? Cet exercice nous demande de faire la différence entre un besoin et un désir. Posez-vous la question : Est-ce que j’en ai vraiment besoin ou si j’ai envie d’en avoir besoin ? Vous savez, l'argent et les émotions sont pratiquement indissociables.  Ne laissez pas vos émotions prendre des décisions, les émotions peuvent compromettre notre jugement. Comment faire ? Attendez 48 heures avant de faire une dépense si vous n’êtes pas certain de faire la distinction entre le besoin et le désir.

Attention, ne changez pas toutes vos habitudes en même temps. Vous allez être malheureux et ce n’est pas le but de l’exercice. Allez-y graduellement. Fixez-vous des objectifs simples. Avec quoi vous sentez vous à l’aise pour commencer ? Résister à la tentation est un apprentissage. Apprenez à bien et à mieux dépenser !

À chaque paie, épargnez 10%

Et ce, même si vous avez des dettes. Vous savez, quand on a besoin d’argent, on prend de mauvaises décisions, alors payez-vous en premier. C’est le petit geste qui vous aidera à vous sentir moins esclave de vos dettes et qui vous fera prendre le contrôle de vos finances. Par exemple, vous avez eu une paie de 700$, vous devez mettre de côté 70$. C’est ce qui fera la différence quand vous aurez des imprévus. Vous allez ainsi éviter de vous endetter davantage et vous aurez de l’argent pour des dépenses occasionnelles. Des dépenses occasionnelles, on en a tous, que ce soit de l’habillement, réparations automobiles ou cadeaux, ce sont des dépenses que vous aurez certainement durant l’année et elles n’arrivent jamais au bon moment. Si vous avez mis de l’argent de côté à chaque paie, vous éliminerez le stress financier que ces dépenses causent.

Épargner, c'est comme remplir un évier. La vitesse à laquelle on remplit l’évier peut varier, l’important c’est de le remplir. Une fois par année, reprenez une photo et voyez l’évolution ! Vous pourriez en profiter en réévaluer vos chiffres.

Pour réussir à assainir vos finances personnelles, il faut apporter des petits changements. C’est un grand pas vers l’élimination du stress financier.

Une excellente façon de réussir est de se fixer un but atteignable. Votre but doit être clair. « Je veux épargner d’ici trois mois », ce n’est pas clair. Vous n’y arriverez pas de cette façon.  Combien voulez-vous épargner ? Combien de dettes voulez-vous rembourser plus rapidement ? À quelle date ? La plus grande intention n'a pas le pouvoir de la plus petite action.

Et ce n’est pas un concours ! Vous n’avez rien à prouver à personne, seulement à vous ! N’oubliez pas qu’il faut marcher avant de courir ! 

Vous aimeriez être accompagné pour faire vos premiers pas ? Contactez-moi ici

Barbara Demers, spécialiste en éducation financière

© Barbara Demers - mars 2017

 

 

Partagez l'article !
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.

Finances personnelles