Pourquoi comprendre les placements va vous aider à vous enrichir

Est-ce qu’on comprend réellement les décisions financières qu’on prend aujourd’hui? Certains d’entre vous oui, mais pas pour la plupart des gens.

Et améliorer vos connaissances financières pourrait faire toute une différence !

Certains d’entre vous me diront : pas de problème, mon conseiller s’occupe de tout ça, j’ai pas besoin d’apprendre les finances et les placements. Et si vous pouviez l'aider à mieux vous aider ?

Peut-être que ça ne va pas comme vous l’espériez ? Laissez-moi vous donner un exemple de quelque chose que vous ne feriez certainement pas : vous décidez de vous acheter une maison à Montréal, vous voulez qu’elle ait 3 chambres, 2 salles de bain et un sous-sol fini. Vous appelez votre agent d’immeuble et vous lui mentionnez votre désir d’achat d’une maison, avec vos critères et vous lui dite que vous êtes prêt à payer 200,000$. Vous mentionnez à votre agent qu’il peut s’occuper de tout, même de l’achat (je sais que ça ne se fait pas!), vous lui faite confiance entièrement.

Est-ce que c’est possible que vous ne soyez pas tout à fait satisfait ? Quand on achète une maison, on veut voir ce pourquoi on paie et c’est tout à fait normal. On est capable de juger ce qu’il y a de bien et de moins bien. Quand on achète, on est tout à fait conscient de ce que l’on fait. C’est facile de faire un choix éclairé parce que c’est du tangible.

Les investissements….c’est différent. On lit, on entend et on voit toute sorte de chose. Selon Morningstar, au 31 décembre 2016, le rendement moyen des investisseurs était de 2.99 % pour les 10 dernières années alors que la moyenne de rendement des fonds (actions canadiennes diversifiées) était de 4.37 %.

Pour quelqu’un qui aurait investi 100,000 $ il y a 10 ans, il aurait 134,621 $ aujourd’hui alors que pour la moyenne des fonds d’actions canadiennes diversifiées, c’est 153,375 $. Un écart de 18,754 $ !

Et si vous aviez su quoi faire, ça aurait certainement fait une différence !

Les placements et la cuisine

Je dirais que c’est un peu comme apprendre à cuisiner. On ne veut pas tous devenir de grands chefs mais on veut connaître un minimum pour bien cuisiner. Comprendre les placements, c’est un peu comme ça, on ne veut pas tous devenir expert mais en connaître un minimum va vous aider de façon incroyable.

Tout comme en cuisine, il y a des bases essentielles. Par exemple, si vous devez faire cuire quelque chose dans une poêle à frire, vous allez commencer par mettre une matière grasse pour ne pas que ça colle.

Une des bases essentielles lorsqu’on fait des placements, c’est de connaître le but de nos placements. On ne placera pas notre argent de la même façon si c’est un but à court terme ou à long terme.

En cuisine, certains vont mettre beaucoup d’épices dans leurs mets, d’autres pas. C’est une question de goût très personnelle.

Pour les placements, c’est la même chose. Certains prendront beaucoup de risque, d’autres, pas du tout. C’est la partie « tolérance au risque ». Il faut apprendre à se connaître.

Je vous invite à faire un petit test simple et rapide pour vérifier quelle est votre tolérance au risque en cliquant ici.

Sécuritaire ne veut pas dire garanti !

Le vocabulaire utilisé par les conseillers n’est pas nécessairement le vôtre. Il y a un monde de différence. Par exemple, si un conseiller vous dit qu’un placement est sécuritaire, ça ne veut pas dire qu’il est absolument garanti. Ça peut aussi vouloir dire que s’il fluctue, ça ne devrait pas être de beaucoup !

C’est un peu comme acheter la voiture la plus sécuritaire sur le marché, même si elle est sécuritaire, vous pourriez avoir un accident !

Vous dites à votre conseiller que vous voulez investir à long terme, qu’est-ce que long terme veut dire pour vous ? Est-ce le même long terme que votre conseiller ?

L'espoir n'est pas une sorte de placement

Confier son argent aveuglément et espérer que ça fonctionne, c’est ce que beaucoup de gens font. Et l’espoir n’est pas une sorte de placement.

Le problème, on ne sait pas ce qu’il faut apprendre. On trouve toute sorte d’informations à gauche et à droite qui peuvent nous aider mais c’est comme un casse-tête dont toutes les pièces sont mélangées. Et il est difficile à faire ce casse-tête !

De quelle façon le fait de comprendre les placements va vous aider à vous enrichir ?

  • Vous allez découvrir qu’il y a deux grandes classes de placements seulement (malgré les milliers de placements disponibles)
  • Vous apprivoiserez les fluctuations de marché
  • Vous serez en mesure de discerner ce qui est bon ou mauvais pour vous
  • Vous aidera à mieux vous préparer lors de la rencontre avec votre conseiller
  • Vous aiderez votre conseiller à mieux vous aider
  • Si vous agissez seul, vous améliorerez votre score en matière de rendement

Vous avez réussi vos maths de 6ième année ? Vous pouvez réussir !

On suit des cours pour se tenir en forme, pour se divertir mais qu’en est-il de nos finances ? Pas besoin d’une formation compliquée !

Profitez de mon expérience pour aller droit au but avec vos investissements ! Vous aimeriez en savoir davantage ? Contactez-moi à barbara@finances-personnelles.ca , au 819-818-1262 ou le 1-844-777-1262.

Barbara Demers, spécialiste en éducation financière

© Barbara Demers – juin 2017 - Tous droits réservés. Ce document peut être partagé dans son intégralité avec la mention du droit d'auteur. Toute reproduction partielle est interdite sans l'autorisation de l'auteure

 

Partagez l'article !
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.

Finances personnelles