Ligne sans frais : 1-844-777-1262
Ligne directe : 819 818-1262

Les pour et les contres d’un REER

Le REER (régime enregistré d’épargne retraite) est un compte de report d’impôt.

En d’autres mots, à chaque montant que vous déposez dans le REER, les gouvernements vous retournent un montant d'argent. Ce montant est un retour d'impôt qui variera en fonction de votre revenu imposable. Gardez cependant en tête que vous devrez remettre cet impôt un jour !

Ce compte comporte des avantages et des inconvénients. Il est important de les connaître afin de pouvoir déterminer si le REER est pour vous ou pas.

Avantages du REER

  • Une contribution réduit votre revenu imposable
  • Les revenus générés dans le REER sont non imposables
  • Une réduction de votre revenu imposable peut faire augmenter les sommes reçues de différents programmes gouvernementaux comme les allocations pour les enfants ou crédits de taxes
  • Les droits de cotisations inutilisés sont cumulatifs
  • Parce qu’on ne veut payer d’impôt, on va tout faire pour ne pas retirer l’argent de notre REER, ce qui en fait un moyen efficace pour accumuler un patrimoine en vue de sa retraite

Droits de cotisation 

Ce que vous pouvez cotiser :

  • 18 % de votre revenu annuel (moins le facteur d’équivalence pour ceux qui ont un RPA ou un RPBD)
  • Un maximum de 27,230 $ pour 2020
  • Droits de cotisation REER antérieurs non utilisés

Chaque montant cotisé vous autorise à déduire ce même montant dans votre déclaration de revenu. Vous aurez donc droit à un retour d’impôt.

Vos options avec un REER 

  • Vous pouvez profiter du RAP (régime d’accession à la propriété) si vous respectez les règles et retirer un montant d’argent sans payer d’impôt
  • Pendant 15 ans, vous devrez rembourser un montant annuel (1/15 du montant retiré) afin de rembourser le RAP. Si ce n’est pas fait, vous devrez payer l’impôt sur le montant annuel à rembourser
  • Le REEP (régime d’encouragement à l’éducation permanente) vous permet de retirer des argents de votre REER sans payer d’impôt pour financer un retour aux études
  • Pendant 10 ans, vous devrez rembourser un montant annuel (1/10 du montant retiré) afin de rembourser le REEP. Si ce n’est pas fait, vous devrez payer l’impôt sur le montant annuel à rembourser.

Désavantages du REER

  • Impôt à payer au moment des retraits
  • Doit être converti en FERR à l’âge de 71 ans, avec une obligation de retirer des montants d’argent pour le reste de notre vie.

Pour qui le REER est avantageux ?

Le REER est un véhicule intéressant pour les personnes qui sont certaines d'avoir un revenu moins élevé une fois à la retraite.

Par contre, il est important de vérifier avec un planificateur financier le réel avantage. S'il n'y a pas beaucoup d'argent accumulé dans le REER, ça pourrait être néfaste.

Partagez l'article !
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.

Finances personnelles